Nos ancêtres les Sans-culottes

En rédigeant Nos ancêtres les Sans-culottes, l’auteur a voulu apporter sa pierre tombale à cet archi-faux débat sur l’identité nationale «introuvable» que veulent imposer aux Français mal-nés des gens de gouvernement benêts, il est vrai élus grâce à l’apport de voix pétainistes de souche, par ailleurs si honteusement récupérées.
Ce pseudo débat cousu de flics blancs, et qui louche gravement, via les nouvelles «Burqassines», du côté de l’incitation à la haine raciale, est à l’évidence anti-républicain primaire – au sens de la première république, celle issue de la Révolution Française – et ne peut déboucher que sur ce nationalisme sanguinaire jadis inventé, après le désastre de Sedan en 1870, par les promoteurs de massacres de communards, de grévistes rouges, de poilus héroïques, de «congés payés», de FFI ou de FTP, sans oublier ceux de bamboulas, de chinetoques et autres bougnoules de circonstances avec, en fond de French touch, le massacre des célébrissimes youpins…
Mais de Guy Môquette-t-on?

 

Détails sur Nos ancêtres les Sans-culottes


Auteur : Toulouse-La-Rose
Date de parution : 2010-04-15
Format : 148X210 / 115 pages
ISBN : 978-2-35930-011-6

En stock
Prix : 13.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


Immigration : lettre ouverte aux humanistes en général et aux socialistes en particulier
Dans cette lettre ouverte aux humanistes et aux socialistes, Pierre Henry se livre à un plaidoyer p...
Mission Jihad

2015 a été incontestablement l'Annus horribilis pour la France, qui a payé un lourd tribut au terrorisme : 148 morts et des centaines de blessés ! La tragédie du vendredi 13 novembre...

La France que nous voulons
Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


Méfiez-vous de Mattei ! Diplomatie, énergie et souveraineté en Tunisie (1956-1962)

L'Eni, ce mastodonte de l'économie italienne, a permis au pays de passer d'une économie agraire au statut de nation industrielle respectée de ses pairs et appréciée du Tiers-Monde et des pays orientaux en raison de la politique anticolonialiste et des conceptions égalitaires de son président.

Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions.

Coquelicot, Pépé et la guerre d'Espagne