Elle aurait préféré être un garçon

Collectif d’auteurs

« Tant qu’il y aura des mots. » « Son père et sa mère lui disaient seulement à chaque fois : «tourne sept fois ta langue dans ta bouche et tu verras que tu connais la réponse !». C’était pour la faire réfléchir, mais elle avait beau réfléchir elle ne trouvait pas la réponse. Petite fille timide, introvertie, petite souris, petit lémurien, petite marionnette, Pinocchio, qui se rêvait expansive et boute-en-train. Elle aurait préféré être un garçon...»
-
Ce recueil constitué de Nouvelles et de Fragments a été écrit en atelier d’écriture sur un thème commun : LA QUÊTE. Vaste programme et but atteint : une cohésion étonnante habite ces écrits pourtant tous différents, tous respectueux du style et de l’histoire de chaque auteur, de son rythme, de sa quête, de sa voie et de sa voix, aussi, car la musique, un travail sur la musicalité ont été essentiels à la finalisation des textes avec des lectures à « haute voix » investissant et servant l’écrit absolument.

-

Textes lus et diffusés sur France Musique dans les «Contes du jour et de la nuit ».

 

Détails sur Elle aurait préféré être un garçon


Auteur : Véronique Sauger
Date de parution : 2009-09-30
Format : 148X210 / 124 pages
ISBN : 978-2-35930-006-2

En stock
Prix : 13.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


(G) rêve de femmes
40 ans déjà ! Alors que certains souhaitent en finir avec l'héritage de 1968, d'autres s'ap...
Mes premières fois avec les garçons
...L’auteur relate, ses premiers émois, ses amours d’enfance, d’adolescence, d’adulte, ses découvertes...
Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions.

Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Immigration Intégration, un malaise persistant

Plus que jamais, la question de l’immigration et de l’intégration suscite un profond malaise dans la société française.

Mission Jihad

2015 a été incontestablement l'Annus horribilis pour la France, qui a payé un lourd tribut au terrorisme : 148 morts et des centaines de blessés ! La tragédie du vendredi 13 novembre...

La fille qui venait d’un pays disparu

Saskia Hellmund est née en 1974 en rda. Elle a 15 ans quand les manifestants envahissent les rues de Leipzig et de Berlin pour faire tomber le régime socialiste. Elle a 16 ans quand la réunification des deux Allemagnes est scellée. Alors, son pays natal n’existe plus, elle n’a plus de patrie.