40 ans de combat de classe... Toujours debout !

Peu de travailleurs, en particulier parmi ceux de la jeune génération, savent que l’usine Renault a été implantée à Douai grâce à la lutte d’anciens mineurs et de la population du Nord/Pas de Calais en 1970. Cet ouvrage, puisant dans la mémoire collective de la classe ouvrière, rappelle des pages importantes de l’histoire syndicale dans la région Nord.

L'impulsion du syndicat C.G.T. des mineurs fut déterminante pour créer le syndicat Renault-Douai en 1973. Le combat fut rude et pugnace, les avancées sociales nombreuses, grâce au sens politique les militants C.G.T., conscients d’appartenir à une classe en lutte pour faire respecter ses droits.

Quelle magnifique bataille menée face à la succession de directeurs ! Combien de stratégies, de plans machiavéliques, pour voler le comité d’entreprise en 1986, le rendant insidieusement et peu à peu antisocial… En point d'orgue à ce travail de sape, la flexibilité !

Que d’énergie chez les puissants, que d'argent pour tenter de faire tomber la C.G.T. Renault Douai! Que d’efforts pour la rendre inoffensive, docile, Renault Douai est un laboratoire, c’est là que la classe dirigeante a expérimenté ses méthodes pour remettre en cause les acquis sociaux gagnés de haute lutte. !

Vous êtes nombreux à ne pas connaître la C.G.T. Renault Douai. Pourtant, vous en avez entendu parler : rumeurs, ragots, écrits opportunistes, populistes, décrivant les militants comme des archaïques….

L’histoire du syndicat C.G.T. Renault-Douai n'est pas banale, c’est un parcours chaotique et toujours d’actualité : l’affrontement de classe est toujours aussi aiguisé. Un collectif de camarades a traversé ces 40 ans de combat. Ils ont voulu, le plus objectivement possible, vous donner leur histoire, étayée par des documents archivés à l’institut C.G.T. d’histoire sociale de la métallurgie Nord/Pas de Calais.

Ce livre est à la portée de tous, celles et ceux qui ont approché de près ou de loin la lutte syndicale… Il s’adresse aussi aux jeunes qui ne doivent pas ignorer ce qui sous-tend un affrontement de classe. Nous n'avons d'autre ambition que de permettre aux travailleurs d'aujourd'hui et à ceux de demain de continuer ces 40 ans de combat au service de la classe ouvrière, toujours debout !

Préface G. Hage

Nombreuses illustrations, parution septembre 2009


Share |

 

Détails sur 40 ans de combat de classe... Toujours debout !


Auteur : Collectif
Date de parution : 2009-09-30
Format : 160X230 / 172 pages
ISBN : 978-2-915640-90-8
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 15 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Mourir dans son jardin
Neuropsychiatre, psychanalyste, mais aussi anthropologue, le Docteur GUILHOT s'est efforcé dans s...
1983-2013 La longue marche pour l'égalité

Samedi 3 décembre 1983, ils arrivent à Paris accueillis par 100 000 personnes dans une ambiance de fête.
Ils ? Ce sont les marcheurs partis de Marseille le 15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale des politiques, des médias.

(G) rêve de femmes
40 ans déjà ! Alors que certains souhaitent en finir avec l'héritage de 1968, d'autres s'ap...
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Panser ou repenser la culture
« Panser » ou repenser la culture Lexique à l'usage de ceux qui refusent la culture transgé...
Insoumission

"Faisant réponse au livre de M. Houellebecq dont il démonte, ingénieusement et un à un, les mécanismes échafaudés sur des préjugés et des visions erronées sur l’islam, « Insoumission » reste un roman développant une intrigue.

La fille qui venait d’un pays disparu

Saskia Hellmund est née en 1974 en rda. Elle a 15 ans quand les manifestants envahissent les rues de Leipzig et de Berlin pour faire tomber le régime socialiste. Elle a 16 ans quand la réunification des deux Allemagnes est scellée. Alors, son pays natal n’existe plus, elle n’a plus de patrie.