8 Mars - Cent ans de luttes... Et même un peu plus !

La journée des femmes célébrée le 8 mars trouve son origine en 1910, lors d’une réunion de la Conférence des femmes qui avait lieu en marge de l’Internationale Socialiste.


Le mouvement féministe est évidemment beaucoup plus ancien. Des femmes qui ont voulu faire reconnaître leurs droits, leurs dons, leur indépendance, il y en eut tout au long de l’histoire de l’humanité.


Claire-Maire, héroïne romanesque, est le fil rouge de cette chronique féministe qui s’étend sur plus de deux siècles. Fille d’ouvriers, elle naît en 1910 et nous présente ici ses ancêtres en féminisme, du moins certaines qu’elle estime particulièrement : Olympe de Gouges, Pauline Roland, Hubertine Auclert, Louise Michel… Divers courants du féminisme au XIXème siècle sont évoqués : associations « féminines » ou « féministes », ces dernières militant avant tout pour une réforme en profondeur de la société avec les partis socialistes.


Dans la deuxième partie, une remontée du siècle écoulé depuis ce fameux mois de mars 1910 permet de rencontrer des militantes étonnantes : Madeleine Pelletier, Louise Weiss, et bien évidemment Clara Zetkin. Claire-Marie, notre héroïne, observe de son regard plein de sagacité, de bon sens mais aussi de naïveté, les remous du siècle et les prises de position des militantes contemporaines. Elle est le témoin des luttes pour l’amélioration de l’indépendance des femmes, des acquis progressifs et aussi des reculs temporaires.


Cet ouvrage n’oublie pas la dimension internationale de la journée des femmes : après avoir évoqué les avant-gardistes en Amérique et en Allemagne, l’héroïne de cette chronique décrit certaines luttes et manifestations qui se déroulent aux quatre coins de la planète au XXIe siècle. A travers un florilège de moments vécus pour célébrer cette journée, nous ferons un point sur la situation des femmes aujourd’hui et sur les combats encore à l’ordre du jour.



Share |

 

Détails sur 8 Mars - Cent ans de luttes... Et même un peu plus !


Auteur : Odile Glinel
Date de parution : 2009-11-20
Format : 148X210 / 274 pages
ISBN : 978-2-35930-004-8
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 14.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


Sortir des extrêmes

Dans la continuité de ses nombreux travaux et ouvrages, l’auteur nous propose ici une étude s’inscrivant dans la suite logique de son livre sur le juste milieu et paru déjà aux éditions Albouraq. La perspective nous situe entre deux tendances extrémistes, quoiqu’opposées, mais qui l’une comme

Education et vivre ensemble

Nous vivons une fin de civilisation, une crise du vivre ensemble et du comportement. Dix intellectuels se penchent sur la question de l’éducation et de l’interculturel...

Banlieues Vertes

Celles-ci étaient déjà des zones de relégation sociale, elles deviennent aussi des zones de relégation environnementale.La convergence des combats issus de la culture de l’écologie politique avec les luttes sociales y est donc à la fois pertinente...

Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions.

1954-1962 La guerre d'Algérie - Portraits croisés
Manuel de survie physique et morale en temps de crise

"Par temps de merde, on commence par se boucher le nez…puis on marche sur la pointe des pieds". En faisant trésor du conseil avisé de sa grand-mère, l’auteur explore les grands thèmes de la vie quotidienne touchés par la crise en donnant ni des solutions miracles (chasse gardée du politique) ni de la prévoyance (réservées aux économistes) ni des leçons (domaine des technocrates).