Sarkozy, la grande manipulation

Mais bon sang ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du ministère de l'Intérieur en 2002 jusqu'à l'avènement présidentiel de mai 2007, en jouant avec habileté de l'arme de la manipulation.
Multipliant coups médiatiques, écrans de fumée et postures marketing, alternant séduction, débauchage, démagogie, populisme, falsification, hypocrisie et mensonge, jouant l'« opinion » en opposant systématiquement les catégories de populations entre elles :
chômeurs contre travailleurs, Français contre étrangers, secteur privé contre fonctionnaires…
Cet ouvrage s'attache à démontrer méthodiquement, avec nombre d'exemples précis, le gouffre entre le discours et les faits, dévoilant ainsi les rouages d'une stratégie de l'imposture permanente.
En observateur impitoyable, le journaliste Olivier Bonnet, corrosive Plume de presse de la blogosphère, brosse un tableau sans concession de la « rupture » sarkoziste.
« Je ne vous mentirai pas, je ne vous trahirai pas », avait juré le candidat.
De l'affaire de son appartement de l'Île de la Jatte à la libération des infirmières bulgares, de la falsification de son bilan à ses rapports avec les grands patrons et les médias, en passant par ses démêlés avec la banlieue, l'escroquerie de ses mesures économiques ou encore le constant détournement du sens des mots, opéré pour rendre plus présentable une politique antisociale décomplexée, La grande manipulation dévoile comment Nicolas Sarkozy a érigé le mensonge en véritable système de gouvernement.
Et met en garde le lecteur, au-delà des coups d'esbroufe, de l'agitation permanente et des manifestations de mégalomanie galopante, contre la déconstruction sociale méthodique et généralisée que veut imposer le maître de l'Elysée.

 

Détails sur Sarkozy, la grande manipulation


Auteur : Olivier Bonnet
Date de parution : 2008-05-23
Format : 148X210 / 170 pages
ISBN : 978-2-915640-66-3
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 17.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


J'aime pas les riches

Depuis au moins trois décennies, depuis que les financiers ont remplacé les investisseurs, depuis que le business a remplacé la politique, avec la fin des Trente Glorieuses, et les grands tournants libéraux qui ont rendu de plus en plus difficiles la vie des classes laborieuses, une seule catégorie s'en est plutôt bien sortie: celle des riches.

Nos ancêtres les Sans-culottes
1954-1962 La guerre d'Algérie - Portraits croisés
Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


Le guide du connard

Tout le monde à déjà croisé un connard un jour une fois dans sa vie, mais à l'inverse d'un con, le connard prend un malin plaisir à emmerder les personnes qui l'entourent.

Petit manifeste contre la démocratie : Pour une revitalisation de la pensée politique

Texte court visant à bousculer les consciences, Le petit manifeste contre la démocratie est une critique de fond sur le système démocratique qui vise à promouvoir une nouvelle vision de la société, accessible au lectorat du plus politisé au moins concerné par l'avenir de son pays.

Jean-Jacques Rousseau - Conseils d'un philosophe d'hier aux politiques d'aujourd'hui