La rose blanche, le complot de l'intelligence !

« Courageux, magnifiques jeunes gens ! Vous ne serez pas morts en vain, vous ne serez pas oubliés. Les nazis ont élevé des monuments à de solides apaches, à de vulgaires tueurs ; la révolution allemande, la vraie, les détruira et à leur place, elle immortalisera vos noms, vous qui saviez et qui proclamiez, alors que la nuit couvrait l’Allemagne et l’Europe, qu’il naissait une foi nouvelle, la foi en l’honneur et en la liberté. »

Extrait de « L’hommage à la Rose Blanche » par Thomas Mann le 27 Juin 1943.

Un mémorial est consacré à Sophie et Hans Scholl sur la place de l’Université de Munich, qui porte leur nom..

 

Détails sur La rose blanche, le complot de l'intelligence !


Auteur : Franz Van der Motte
Date de parution : 2009-02-10
Format : 140X200 / 90 pages
ISBN : 978-2-915640-87-8

En stock
Prix : 10 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Point de repère - (Histoire)...


A droite toute !

« Un peu partout en Europe (et ailleurs dans le monde), la droite la plus réactionnaire a imposé ses thèmes, ses idées, ses fantasmes laissant sans voix les progressistes et intellectuels de gauche.

La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté

La Banque mondiale est depuis toujours l’institution majeur qui aide les pays dans la mise en place des politiques de développement par l’accord de crédit à cours ou à long terme.

Immigration Intégration, un malaise persistant

Plus que jamais, la question de l’immigration et de l’intégration suscite un profond malaise dans la société française.

Tous les livres de Collection - Point de repère - (Histoire)

Nous vous conseillons également...


Les fleurs du bien
Sarkozy, la grande manipulation
Mais bon sang ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du m...
Des intrus dans le jardin du Bey

Au début des années cinquante, un petit village paradisiaque, situé au cœur de l’Oranie, dort dans son écrin de verdure, loin du bruit et de la fureur du monde.
Une ligne rouge invisible partage le village entre les tenants de l’ordre colonial, jouissant de tous les privilèges et les indigènes.

Une petite indigène de sept ans, têtue, remuante...