On ne rigole;pas avec ces choses là - Préface Professeur Rollin

Lasserpe, déjà son nom n’est pas banal, à l’image de son talentueux univers !

C'est que notre homme à un regard caustique sur le Monde, un œil donc attentif sur ce qui l’entoure. Lasserpe aiguise son crayon pour pointer là où ça fait parfois mal. L’homme est aguerri et sa vision est de toute évidence incisive et salutaire,

Pour le plus grand bien du lecteur ses dessins, au fil des pages, nous renvoient à notre quotidien avec ces joies mais aussi ces grandes interrogations sur un monde en mouvement.

La caricature est sensible, à l’image de son créateur, il n’est dupe de rien et si parfois la cruauté l’emporte sur l’empathie, c’est dans une démarche salutaire.

Un livre à mettre dans toutes les mains, ses dessins à  couper à « la cerpe », sont une bouffée d’oxygène dans une société qui en a tellement besoin.

 

Détails sur On ne rigole;pas avec ces choses là - Préface Professeur Rollin


Auteur : Gilles Lasserpe
Date de parution : 2016-10-01
Format : 140x200 / 96 pages
ISBN : 9782359301953

En stock
Prix : 12 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )...


F…âmes (re) belles !

Les droits des femmes… Interrogez les hommes, beaucoup vous répondront « le droit de la fermer !

Un métier d'avenir - Petit guide pratique du parfait SDF

Un regard lucide sur la précarité sociale, la rue et tout ce que cela comporte comme dangerosité.

Mon rézo, mon zéro social
Tous les livres de Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )

Nous vous conseillons également...


C'est pas Alzheimer pour tout le monde

 


La jeunesse est le plus merveilleux des bouquets, la vieillesse le plus exquis des mets...

 «Pouah....Alzheimer… sûrement pas moi... »

Il était une (première) fois

 

« Il était une fois : c’est ainsi que commencent les contes…

Des rires qui cachent les larmes
Pour conter sa participation à la résistance Denise FOUCARD a choisi de nous faire rire "Eh bien o...