Parfum de poudre

Ébéniste âgé de 16 ans, Orphée est plongé dans les soubresauts de la Commune de Paris au printemps 1871.


L’adolescent tient un journal jusqu’à la Semaine Sanglante, racontant les différents épisodes de ce soulèvement des Parisiens contre Thiers et les Versaillais.


Amoureux des mots, l’ouvrier mettra son talent au service du Cri du Peuple, le journal créé par Jules Vallès.
Côtoyant des figures comme Courbet ou Clémenceau, Orphée traverse un Paris en feu, allant de barricade en barricade, témoin des réformes audacieuses mises en place par la Commune, comme l’autogestion ou la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

 

Détails sur Parfum de poudre


Auteur : Pierre Clavilier
Date de parution : 2016-04-01
Format : 130x190 / 180 pages
ISBN : 9778.2.35930.186.1
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 13 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Réconciliation - Grands faits historiques...


Le tisserand de Jérusalem

Limoges, 25 décembre 1095, Jérusalem, 15 juillet 1099 : plus de trois années...

Le roman d'Abd el-Kader
 
Rachid a une dizaine d'années lorsque les troupes françaises massacrent sa tribu, les Ouffia, à la périphérie d'Alger en avril 1832.
L'enfant, caché dans un puits, est l'un des seuls survivants. Il gagne Alger où une veuve le recueille.
Esclaves aux Trois-Rivières

Au XVIIIe siècle, plusieurs révoltes secouent les Antilles. L'une des plus dévastatrices, fomentée par un groupe de forçats, éclate une nuit de l'an 1713. Blancs et Noirs s'affrontent : le massacre des Trois-Rivières, en Guadeloupe, est féroce.

Tous les livres de Collection - Réconciliation - Grands faits historiques

Nous vous conseillons également...


Panser ou repenser la culture
« Panser » ou repenser la culture Lexique à l'usage de ceux qui refusent la culture transgé...
Des rires qui cachent les larmes
Pour conter sa participation à la résistance Denise FOUCARD a choisi de nous faire rire "Eh bien o...
8 Mars - Cent ans de luttes... Et même un peu plus !
La journée de la Femme célébrée le 8 mars a été initiée lors d’une réunion de l’Internationale socialiste en 1910, plus exactement lors de la Conférence des femmes qui avait lieu tous les deux ans en marge du congrès de l’Internationale socialiste depuis la fin du XIXème siècle.