Sortir des extrêmes

Dans la continuité de ses nombreux travaux et ouvrages, l’auteur nous propose ici une étude s’inscrivant dans la suite logique de son livre sur le juste milieu et paru déjà aux éditions Albouraq. La perspective nous situe entre deux tendances extrémistes, quoiqu’opposées, mais qui l’une comme l’autre dénaturent le vrai islam, celui du Prophète.

L’auteur nous engage à une rigueur excluant tout compromis avec d’un côté l’intégrisme qui instrumentalise la religion, la déforme en mettant sur le même plan les modalités et les finalités. Courant rigoriste opérant une lecture archaïque et figée et de l’autre côté, avec le courant essentialiste prônant que l’origine de la violence est propre au Coran et qu’il est donc nécessaire de rénover l’islam en l’amputant d’une partie de ses sources scripturaires. C’est un courant qui a perdu son identité et tend vers la haine de soi.

Ces deux mouvements idéologiques déviants s’alimentent et concourent à défigurer l’Islam prophétique dont l’auteur rappelle ici les fondements principaux. 

|

 

Détails sur Sortir des extrêmes


Auteur : Mustapha Cherif
Date de parution : 2015-10-15
Format : 140X210 / 114 pages
ISBN : 9782359301250
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 13 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


Nos ancêtres les Sans-culottes
Education et vivre ensemble

Nous vivons une fin de civilisation, une crise du vivre ensemble et du comportement. Dix intellectuels se penchent sur la question de l’éducation et de l’interculturel...

Si l'exclusion m'était contée
Refuser la situation inhumaine que vivent certains d'entre nous, « les » sans domicile ...
Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


F...âmes
Recueil des plus beaux poèmes d'amour et les biographies des auteurs. Textes choisis et présent
Les flammes de la révolte

Lorsque l’on pense aux États-unis on pense à Malcolm X, lorsque l’on pense à l’Afrique du sud on pense à Nelson Mandela, lorsque l’on pensera à la France, on pensera, pour sûr, à W.L.H l’Ambassadeur du ghetto...car l’Histoire est ainsi faite!!

Elle aurait préféré être un garçon

Collectif d’auteurs

« Tant qu’il y aura des mots. »

« Son père et sa mère lui disaient seulement à chaque fois : «tourne sept fois ta langue dans ta bouche et tu verras que tu connais la réponse !».