Cri d'un obèse

L'obésité est un symptôme multifactoriel et donc source de confusions. Oui, l'alimentation a sa part de responsabilité, mais l'épidémie mondiale rappelle que se nourrir est tout sauf simple.
On ne mange pas uniquement pour se remplir l'estomac.
Il y a tellement de facteurs sociaux, économiques et surtout psychologiques qui entrent en jeux, troublés non seulement par les dysfonctionnements d'un système agro-alimentaire basé sur une logique financière mais aussi par le corps médical qui banalise le problème.
En effet, combien d'obèses se sont sentis démunis face aux phrases assassines de leur médecin « Vous n'avez qu'à faire un régime », « Mangez moins », « Faites attention », « Vous manquez de volonté, voilà tout ». Rien de tel pour anéantir un patient qui se dit qu'il n'y a plus rien à faire.
Et pourtant, il existe au moins deux choses : la première, c'est de changer de médecin. La deuxième, c'est de « dévorer » le livre de Véronique Kowarz. Cela fait un bien fou de l'entendre crier sa vérité. Mais que les « non obèses », ou du moins ceux qui ne savent pas encore qu'ils sont eux aussi « gloutons » (d'Internet, du téléphone portable, de la mode, des paraboles de télévision…) se laissent également emporter par sa prose « slamée ».
Ouvrons nos esprits rigides pour s'accaparer cette réussite, ce miroir de notre société contradictoire, cette remise en place des idées et « des points sur les i ». Lisez-le d'une traite et incitez les autres à le faire. Plonger dans le corps de ces personnes qui souffrent au quotidien et qui ne demandent qu'une chose, celle de vivre comme tout le monde, est paradoxalement un vrai régal, à en devenir « boulimique »…

Pourvu alors que ce cri douloureux où la violence des mots reflète sûrement l'épreuve des maux ne soit surtout pas entendu… mais bel et bien écouté et compris !..

 

Détails sur Cri d'un obèse


Auteur : Véronique Kowarz
Date de parution : 2007-04-01
Format : 140X200 / 106 pages
ISBN : 978-2-915640-46-5
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 13.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Une guerre contre les femmes
On parle de guerres qui tuent des millions de gens, de catastrophes naturelles qui anéantissent des...
La France a vocation à accueillir

Tout écrivain, tout artiste, est engagé, et depuis quelques années j’aime à rappeler cette réalité tout simple à savoir que les poètes écrivent « de leur vivant ».

Humanisme mondial et agnosticisme sans frontière
Humanisme mondial et agnosticisme sans frontières Neuropsychiatre et anthropologue, psy...
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Un métier d'avenir - Petit guide pratique du parfait SDF

Un regard lucide sur la précarité sociale, la rue et tout ce que cela comporte comme dangerosité.

Je voudrais être Lénine
Je vous invite à découvrir Martine Thouet à travers son récit, cette femme incroyable qui a eu l’audace et l’aplomb d’ouvrir le « Lénincafé » sur les terres d’Anjou.
Le roman d'Abd el-Kader
 
Rachid a une dizaine d'années lorsque les troupes françaises massacrent sa tribu, les Ouffia, à la périphérie d'Alger en avril 1832.
L'enfant, caché dans un puits, est l'un des seuls survivants. Il gagne Alger où une veuve le recueille.