On va enfer le Tour !

"Allez… en selle !

Le Tour de France existe depuis 1903. Bon, certes, vous ne devez pas être nombreux à vous souvenir de la première « grande boucle ». C’était même pas encore Léon Zitrone qui le commentait, c’est pour dire !

Mais tout le monde a en tête ceux qui ont marqué la prestigieuse épreuve, comme Louison Bobet, jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Bernard Hinault et bien d’autres ! 

Le cyclisme, c’est avant tout le Tour, qui fait rêver… mais c’est aussi beaucoup d’autres choses : coureurs, équipes, commentateurs, public, anecdotes et humour, et surtout le vélo en général.

De sa création, à l’époque à laquelle les coureurs pouvaient encore avoir des mollets de cigogne, se dopaient à la gnôle et dont le vélo était à pignon fixe, jusqu’à nos jours, où l’E.P.O. ne signifie plus, comme jadis, « Eau-Pastis-Olives ».

Et ce Tour de France, ce cyclisme en général, vous allez Enfer le Tour avec nous !

 

Détails sur On va enfer le Tour !


Auteur : David Gouzil
Date de parution : 2015-06-15
Format : 140X210 / 96 pages
ISBN : 978.2.35930.124.3

En stock
Prix : 12 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )...


Mon rézo, mon zéro social
Un métier d'avenir - Petit guide pratique du parfait SDF

Un regard lucide sur la précarité sociale, la rue et tout ce que cela comporte comme dangerosité.

Le plus vieux métier du monde ?

Il n’est pas un sujet qui soit plus porteur de clichés, de stéréotypes et de complaisance que la prostitution.

Tous les livres de Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )

Nous vous conseillons également...


Le voile se lève

Devenir patiente alors que l’on est soi-même soignante, de surcroît avec des engagements forts, est une expérience empreinte de bon nombre d’interrogations.

Si la personne est restée la même, les rôles se sont inversés et le regard sur la fonction est dès lors perçu différemment.

Manuel de survie physique et morale en temps de crise

"Par temps de merde, on commence par se boucher le nez…puis on marche sur la pointe des pieds". En faisant trésor du conseil avisé de sa grand-mère, l’auteur explore les grands thèmes de la vie quotidienne touchés par la crise en donnant ni des solutions miracles (chasse gardée du politique) ni de la prévoyance (réservées aux économistes) ni des leçons (domaine des technocrates).

La route des consuls - Les territoires de la diplomatie à Tunis