Califat de Da'ech ou l'état de la Barbarie (Le)

Daech est l’acronyme de ad-Dawla al-Islamiyya fi-l ‘Iraq wa-CHam (en arabe) l’État Islamique d’Irak et du Levant (EEIL), ou ISIS (Islamic State in Irak and Syria) en anglais. Il comprend le territoire de la Grande Syrie et de la Mésopotamie.
Le présent ouvrage se propose d’analyser le processus ayant abouti à la proclamation du califat de Daech, l’impact de ce califat sur l’échiquier régional(notamment par rapport aux autres formations se réclamant de la même idéologie islamiste, à l’instar d’Al-Qaïda), et d’établir la monographie des figures de proue de ce mouvement.
Notre effort vise à mettre au jour la réalité d’un phénomène qui constitue la plus dangereuse manifestation de l’action paramilitaire de la région du proche et moyen orient, et non à établir une nomenklatura de ceux qui le combattent militairement et en matière de sécurité.
Il nourrit aussi l’ambition de doter les démocrates et les partisans de la dignité humaine des matériaux capables de les éclairer, tant sur le plan civique que religieux, de fournir à tous des moyens constructifs qui aideraient à les mettre en position de faire front à l’obscurantisme et à l’extrémisme.

 

Détails sur Califat de Da'ech ou l'état de la Barbarie (Le)


Auteur : MANNA, Haytham
Date de parution : 2014-11-15
Format : 16 x 23 cm / 160 pages
ISBN : 9782359301403
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 16 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Point de repère - (Histoire)...


Fusillés par la Patrie
La rose blanche, le complot de l'intelligence !
...Courageux, magnifiques jeunes gens ! Vous ne serez pas morts en vain, vous ne serez pas oubliés. Les nazis ont élevé des monuments...
Immigration Intégration, un malaise persistant

Plus que jamais, la question de l’immigration et de l’intégration suscite un profond malaise dans la société française.

Tous les livres de Collection - Point de repère - (Histoire)

Nous vous conseillons également...


Le roman d'Abd el-Kader
 
Rachid a une dizaine d'années lorsque les troupes françaises massacrent sa tribu, les Ouffia, à la périphérie d'Alger en avril 1832.
L'enfant, caché dans un puits, est l'un des seuls survivants. Il gagne Alger où une veuve le recueille.
Ma solitude dans un verre

 

Comme beaucoup de matins, je me suis réveillée la bouche pâteuse, l'esprit embué par les vapeurs d'alcool, le moral dans les chaussettes.

Prison Slam
style="font-family: 'Cambria','serif'; font-size: small;">Mais Prison Slam est unique dans son trajet.

Intemporel et là pour durer des saisons,