Dernière conversation

Sylvie est morte le 23 avril, en fin d’après-midi, au premier étage du pavillon Moïana, le pavillon des cancéreux que l’administration de l’hôpital Saint-Antoine a caché tout au fond de l’établissement, loin des regards des visiteurs.

Sylvie était entrée dans cet hôpital qu’elle connaissait depuis plusieurs années, quelques jours plus tôt, dans un état d’extrême fatigue, le ventre gonflé, comme l’ont ceux qui souffrent d’un cancer du foie dans les dernières semaines de leur vie. Très vite, le chef de clinique responsable du service pendant ces vacances de Pâques nous avait avertis : « il ne lui reste que quelques jours, quelques semaines au plus à vivre. »

« Vous devriez, me dit-il, le lui dire avant qu’elle n’entre dans le coma. »

Ce que je n’ai pas fait...


|

 

Détails sur Dernière conversation


Auteur : Bernard Girard
Date de parution : 2014-06-10
Format : 140X210 / 100 pages
ISBN : 978.2.35930.113.7

En stock
Prix : 10 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Un autre regard - (Récits)...


Le harcèlement au travail

Dans ce mémoire l'auteure témoigne de son profond attachement à son activité hospitalière dans la ville de son enfance et de sa prise de conscience progressive des violences pouvant être exercées sur les soignants hospitaliers mais aussi dans d'autres secteurs professionnels, principalement l'industrie automobile.

L’Euthanasie - Un débat volontairement étouffé !

« J’ai toujours rêvé de mourir en m’endormant, comme une tortue qui hiberne » !

 

Le cul enre deux chaises

Ce livre autobiographique J'ai le cul entre deux chaises, revient notamment sur sa double culture, son appartenance à deux mondes totalement différents, sa quête d'identité depuis l'enfance jusqu'à l'âge adulte en passant par l'adolescence.

Tous les livres de Collection - Un autre regard - (Récits)

Nous vous conseillons également...


Théâtre du nouvel humanisme
Le théâtre à thèse suscite souvent des réserves bien qu’il ait connu des promoteurs prestigieux en la personne par exemple de Jean-Paul Sarthe
L'hôtel de la femme sans tête
Marie-Jeanne n’avait nulle part où aller et avait l’intention d’aller nulle part. A travers Marie-Jeanne, une prostituée du quartier des sept saints à Brest, Moreau revisite la fin d’un 19ème siècle qui trouverait
N'est pas Macho qui veut !

Comment s’exprime le machisme ? Dans le quotidien,à la maison, au travail, dans la rue, à l’école, dans l’intimité, dans la presse ?

Telles sont les idées qui foisonnent dans ce livre où se côtoient des situations qui dénoncent le côté machiste avec des illustrations qui enfoncent le clou pour mieux frapper là où ça fait mal…