Ca ira !

Tu peux toujours la gerber ta bile, la haine du bourgeois ça te remonte des viscères avec cette faim de vivre vulgaire qui te travaille en profondeur.
Autant qu'il m'en rappelle je n'ai jamais connu autre chose, un combat né dans cette pièce miteuse où nous logeait la patronne de ma mère, sa concierge…Madame Gutmann…
Elle en a vu passer du pognon dans sa poche ma mère, qu'elle allait porter à pinces et en métro jusqu'à la rue du Faubourg du Temple où elle perchait la radine qui ne tarissait jamais d'éloges sur le travail de ma génitrice mais pour qui les mots salaire et revalorisation étaient un handicap insurmontable, des mots qui, à les prononcer, risquaient fort de la faire capoter la garce.
Mon père, lui, je n'ai pas souvenir qu'il la ramenait sur le sujet. La crise du logement sans doute faisait passer la pastille. Après tout cette pièce était ce qu'elle était mais elle était surtout gratuite ; ça permettait d'en mettre sur la bordure, de ne pas rechigner et la critique de la patronne de ma mère s'arrêtait à la porte de la loge qu'elle tenait avec une dévotion que, malgré les années passées, je n'arrive toujours pas à m'expliquer.
Mon père il était de la race des porteurs de casquettes beloteur de fond de salle dans les paris mutuels urbains. Avec lui on a été nourris au tiercé, aux westerns et aux engueulades réfléchies à la va vite…
Nous sommes toujours en recherche de réponses parce que nous ne pouvons vivre sans questions. Il en est pourtant une, simple, qui ne méritait pas qu'on s'agite philosophiquement plus que ça pensais-je en travaillant là : pourquoi ceux-là ont-ils tant alors que tant d'autres n'ont rien ?
Il faudra bien qu'un jour ça change et alors oui ça ira, ça ira...

 

Détails sur Ca ira !


Auteur : Gilbert Moreau
Date de parution : 2007-05-01
Format : 148X210 / 122 pages
ISBN : 978-2-915640-49-6
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 15 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Point de rencontre - (Roman)...


La guerre des croûtons

Au secours, les vieux de la vieille sont de retour !

L'hôtel de la femme sans tête
Marie-Jeanne n’avait nulle part où aller et avait l’intention d’aller nulle part. A travers Marie-Jeanne, une prostituée du quartier des sept saints à Brest, Moreau revisite la fin d’un 19ème siècle qui trouverait
T'es Gonflée !
Tous les livres de Collection - Point de rencontre - (Roman)

Nous vous conseillons également...


L’Antipapisme révélé ou les Rêves de l’Antipapiste

(éd. établie, préfacée et annotée par Stéphan Pascau)

L’Antipapisme révélé

ou

les Rêves de l’Antipapiste

Conte satirique (1767)

« Il est des gens qui préfèrent les coups de fouets à la délicatesse des plus doux attouchements : tout est art ou science parmi les hommes. »

« Je vous ai déjà dit, lui répondit le philosophe marquis, que le Saint-Père est inaccessible...

A droite toute !

« Un peu partout en Europe (et ailleurs dans le monde), la droite la plus réactionnaire a imposé ses thèmes, ses idées, ses fantasmes laissant sans voix les progressistes et intellectuels de gauche.

Pour une culture citoyenne
Pour une culture citoyenne Militant, élu, responsable d'action culturelle, l'auteur situe son e...