La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté

La Banque mondiale est depuis toujours l’institution majeure qui aide les pays dans la mise en place des politiques de développement par l’accord de crédit à court ou à long terme. C’est dans ce cas, qu’elle a été désignée par l’Organisation des Nations unies (ONU) pour accompagner les Etats dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).
Ces objectifs du millénaire pour le développement ont pour but d’aider les pays pauvres dans la réduction de la pauvreté ainsi que ses causes et manifestations. Ceux-ci sont aux nombres de 7, dont la date butoir est 2015.

, Cependant, l’évolution à mi-parcours de la réalisation des OMD laisse apparaître une situation mitigée, mais porteuse de progrès significatifs et de défis formidables.
En effet, le problème de la pauvreté en Afrique n’est pas seulement celui de la faiblesse des revenus mais plutôt celui plus large de la privation humaine générale et chronique, aussi bien économique que sociale.
Ceci étant, la mise en pratique des mesures de réduction de la pauvreté et de la faim dans les pays du bassin ouest africain peut passer par la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Cependant, la CEDEAO prise comme une institution géographique pourrait assurer plus efficacement son rôle d’interface et de courroie de transmission des politiques de développement économique, donc la réduction de la pauvreté entre les institutions internationales et ses Etats membres et mieux défendre ceux-ci auprès des instances financières internationales.
La réalisation des OMD suivant son échéance actuelle est-elle plus de l’ordre des vœux pieux, ou bien relève-t-elle d’une exigence en terme de changement de méthode de gestion des ressources, des politiques économiques, de développement ? Autrement dit, ne sommes-nous pas en train d’assister à l’émergence d’une nouvelle façon de penser le développement.

 


|

 

Détails sur La banque mondiale dans la réduction de la faim et de l’extrême pauvreté


Auteur : Adja Awa Fofana
Date de parution : 2014-06-04
Format : 148X210 / 180 pages
ISBN : 978.2.35930.105.2

En stock
Prix : 14.00 € - 5% = 13.30 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Point de repère - (Histoire)...


De simon Bolivar à Hugo Chavez
Les vêtements de Hiroshima
…Je ressentais le besoin de photographier ces signes intimes du corps des victimes de Hiroshima, je voulais transmettre la souffrance...
Immigration Intégration, un malaise persistant

Plus que jamais, la question de l’immigration et de l’intégration suscite un profond malaise dans la société française.

Tous les livres de Collection - Point de repère - (Histoire)

Nous vous conseillons également...


Musique, mon amour...
En janvier 2009, quand Véronique Sauger doit subitement arrêter la pratique instrumentale de la musique, rendue inapte par une succession d'écueils de santé, elle accuse le coup...
Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste
Veggie Folies - Chroniques végétariennes

Le BAC agricole, le sport, les fast-foods, les adolescents, l'art contemporain... rubriques qui à priori ne font pas partie de territoire végétarien, et sont traitées par Gabriel Bertaud avec humour, parfois teinté de mélancolie mais toujours engagé pour la Cause.