Mon rézo, mon zéro social

Vous vous souvenez de la phrase de Forest Gump : « La vie c’est comme une boite de chocolats…On ne sait jamais sur quoi on va tomber » ?
Un réseau social comme Facebook, c’est un peu la même chose…sauf que certains chocolats sont fourrés avec des trucs bizarres !

Facebook le réseau social le plus important de la planète est ici décortiqué à la manière humoristique de Pil. Tout y passe, les bonnes choses (entraides, mises en relations professionnelles, échanges culturels ) comme les mauvaises  ( Récupérations de données, maltraitance, escroqueries…)

|

 

Détails sur Mon rézo, mon zéro social


Auteur : Philippe Serrette ( Pil )
Date de parution : 2013-11-15
Format : 148X210 / 96 pages
ISBN : 978.2.35930.093.2

En stock
Prix : 10.00 € - 5% = 9.50 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )...


N'est pas Macho qui veut !

Comment s’exprime le machisme ? Dans le quotidien,à la maison, au travail, dans la rue, à l’école, dans l’intimité, dans la presse ?

Telles sont les idées qui foisonnent dans ce livre où se côtoient des situations qui dénoncent le côté machiste avec des illustrations qui enfoncent le clou pour mieux frapper là où ça fait mal…

Phobia

Vous criez à la vue d’un insecte, vous ne supportez pas la foule, parler en public vous mortifie, la peur de vomir vous rend malade ? Ce livre est fait pour vous !

Handicap, Freaks et Compagnie

 Entre hypocrisie malsaine et compassion mal placée, vous découvrirez ce que propose notre société « civilisée » aux personnes handicapées. Retrouvez les aventures palpitantes de quelques personnages naviguant dans la vie ordinaire du handicap.

Tous les livres de Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )

Nous vous conseillons également...


Tomorrow England
Pierre Henry, Directeur Général de France Terre d'Asile nous donne son accord pour la préface du ...
François le Champi de Geroges Sand. Le parti-pris des humbles

 

Après avoir été dénigrée, parce que scandaleuse, de son vivant, George Sand est aujourd’hui souvent considérée comme un écrivain mineur, mettant en scène des paysans idéalisés et une vision idyllique, donc réactionnaire, du travail de la terre.

La France que nous voulons