Le harcèlement au travail

Dans ce mémoire l'auteure témoigne de son profond attachement à son activité hospitalière dans la ville de son enfance et de sa prise de conscience progressive des violences pouvant être exercées sur les soignants hospitaliers mais aussi dans d'autres secteurs professionnels, principalement l'industrie automobile.

Ayant été involontairement témoin et victime d'une véritable dérive mafieuse lors de ses dernières activités au Service d'Urgences dont elle a été évincée en novembre 2000 elle décidé de diffuser l'information de son mieux en tentant de lancer une procédure juridique, en alertant l'Inspection du Travail, la presse locale, en intervenant brièvement dans des débats publics à compter de 2005 puis la procédure ne démarrant pas en rédigeant ce mémoire.

Elle était d'autant plus motivée pour cette lutte que dès octobre 2000 elle a été informée du suicide récent de quatre médecins hospitaliers consécutifs à des pressions au sein de l'hôpital dont un à Fréjus par balle de revolver face au bâtiment de l'administration.

Elle a progressivement découvert l'existence au centre Hospitalier de Toulouse d'un directeur ''fossoyeur ''ayant à son actif 600 licenciements. Au fil des années jusqu'en 2013 quelques livres, quelques films, le contact quotidien avec des patients issus de divers milieux professionnels lui ont permis d'appréhender les tristes réalités du monde du travail actuel. Afin d'extrapoler la situation toulousaine elle contacte Peugeot-Mulhouse, le Techno-centre, le Centre Hospitalier de Nantes et est informée sur un drame survenu au Centre Hospitalier de Montpellier dirigé par un ancien Commandant de police.

A défaut d'avoir pu déclencher puis médiatiser une procédure pénale elle souhaite que ce mémoire constitue une modeste trace des souffrances endurées par d'honnêtes travailleurs dont la santé est dangereusement mise en péril au sein de l'entreprise.

Elle dédie à son frère, fidèle compagnon de lutte de 1997 à 2010, trop tôt disparu cette année là. et à son père, héros de la première Guerre Mondiale décoré de la Légion d'Honneur.

|

 

Détails sur Le harcèlement au travail


Auteur : Elisabeth Des
Date de parution : 2013-06-15
Format : 148X210 / 176 pages
ISBN : 978-2-35930-089-5
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 12 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Un autre regard - (Récits)...


Tomorrow England
Pierre Henry, Directeur Général de France Terre d'Asile nous donne son accord pour la préface du ...
Le gouvernement des différences

Écrasés par le rouleau compresseur de la finance, de la compétition et de la performance à tous les étages de la société, nous avons besoin aujourd’hui d’inspirations et d’orientations nouvelles...

Lettres, posts et polémiques

Zohra MAHI, en femme de son temps, écoute, observe, s’indigne et réagit…

 

Elle envoie dans toutes les directions, sur des sujets divers,  des lettres …

 

Qu’à cela ne tienne, elle en fera un recueil, explosif, partial mais toujours sincère.

Tous les livres de Collection - Un autre regard - (Récits)

Nous vous conseillons également...


Les illuminations - La réussite Rimbaud

« Pour comprendre Rimbaud, lisons Rimbaud ». Cette phrase d’Yves Bonnefoy nous donne la seule clé véritable pour atteindre et peut-être rejoindre ce qui fut la plus éblouissante et la plus définitive de toutes les aventures littéraires.

Où va la Turquie ?

Depuis 2002, la Turquie a connu d’importantes mutations politiques et économiques.

J'aime pas les riches

Depuis au moins trois décennies, depuis que les financiers ont remplacé les investisseurs, depuis que le business a remplacé la politique, avec la fin des Trente Glorieuses, et les grands tournants libéraux qui ont rendu de plus en plus difficiles la vie des classes laborieuses, une seule catégorie s'en est plutôt bien sortie: celle des riches.