Le cul enre deux chaises

Ce livre autobiographique Le cul entre deux chaises, revient notamment sur sa double culture, son appartenance à deux mondes totalement différents, sa quête d'identité depuis l'enfance jusqu'à l'âge adulte en passant par l'adolescence.

Elle a tenu à expliquer dans les détails, le "comment vit-on le fait d'être de double culture", un peu schizophrène, un peu coupable aussi parfois aux yeux des autres.

Au quotidien, elle est amenée à rencontrer des personnes de différentes cultures, d’origines qui ne se sentent pas à l'aise dans la société française même s'ils y sont nés pour la grande majorité.

 C’est ce mal être qu’elle a voulu expliquer dans cet ouvrage non complaisant qui pointe du doigt les incohérences d’une société en mal d’intégration de ceux qu’on nomme "double culture"…

 

Détails sur Le cul enre deux chaises


Auteur : Sabrina Benali
Date de parution : 2013-06-15
Format : 148x210 / 144 pages
ISBN : 978-2-35930-088-8

En stock
Prix : 12 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Un autre regard - (Récits)...


Les 3 Grâces

Trois vies, trois destins que raconte avec sa plume, incisive comme un scalpel, Zohra MAHI mais avec à chaque fois une pointe de compassion et de tendresse pour ses héroïnes.

Lettres, posts et polémiques

Zohra MAHI, en femme de son temps, écoute, observe, s’indigne et réagit…

 

Elle envoie dans toutes les directions, sur des sujets divers,  des lettres …

 

Qu’à cela ne tienne, elle en fera un recueil, explosif, partial mais toujours sincère.

Le gouvernement des différences

Écrasés par le rouleau compresseur de la finance, de la compétition et de la performance à tous les étages de la société, nous avons besoin aujourd’hui d’inspirations et d’orientations nouvelles...

Tous les livres de Collection - Un autre regard - (Récits)

Nous vous conseillons également...


Dernière conversation

Sylvie est morte le 23 avril, en fin d’après-midi, au premier étage du pavillon Moïana, le pavillon des cancéreux que l’administration de l’hôpital Saint-Antoine a caché tout au fond de l’établissement, loin des regards des visiteurs.

T'es Gonflée !
L'aube était radieuse
Le 5 juillet 1962, la guerre d’Algérie se terminait et le peuple Algérien prenait son envol pour une place dans le concert des nations.

Mais cette quête n’est pas facile car il ne suffit pas d’une indépendance, même chèrement acquise, pour mener à bon port un peuple et un pays. Il y a même une incompatibilité à sortir d’une guerre