Un métier d'avenir - Petit guide pratique du parfait SDF

Un regard lucide sur la précarité sociale, la rue et tout ce que cela comporte comme dangerosité.

L’auteur, illustrateur de talent, pointe avec ses feutres aiguisés les méandres des sans domiciles fixes.

Ce guide se veut aussi un témoignage sans appel sur une société où la vulnérabilité des précaires est bien trop souvent peu prise en compte.


La préface est signée Virginie Alnet, Docteure en Sociologie, E.H.E.S.S

 

Détails sur Un métier d'avenir - Petit guide pratique du parfait SDF


Auteur : Diway
Date de parution : 2013-06-15
Format : 148X210 / 96 pages
ISBN : 978 2 35930 087 1
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 10 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )...


C'est pas Alzheimer pour tout le monde

 


La jeunesse est le plus merveilleux des bouquets, la vieillesse le plus exquis des mets...

 «Pouah....Alzheimer… sûrement pas moi... »

Handicap, Freaks et Compagnie

 Entre hypocrisie malsaine et compassion mal placée, vous découvrirez ce que propose notre société « civilisée » aux personnes handicapées. Retrouvez les aventures palpitantes de quelques personnages naviguant dans la vie ordinaire du handicap.

Animatrice au pays des merveilles

 

« Animatrice au Pays des Merveilles »

Sandrine est animatrice dans le milieu péri-scolaire. De concert avec une équipe d'animateurs, en collaboration avec les équipes pédagogiques en place dans son école, tous ensemble mettent en place des projets d'activités...

Tous les livres de Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )

Nous vous conseillons également...


Prison Slam
style="font-family: 'Cambria','serif'; font-size: small;">Mais Prison Slam est unique dans son trajet.

Intemporel et là pour durer des saisons,

Mélenchon, le seul ? Lettre ouverte au peuple de gauche
Les nouveaux défis de l'éducation

Sujet fréquemment traité, l’éducation cristallise les passions et concentre parfois des commentaires nostalgiques et défaitistes, si caractéristiques des périodes de crise. Ce discours résigné se décline généralement en trois registres