On ne dit pas... Mais qu'est-ce qu'on dit alors ?

Combien de fois vous a-t-on repris pour avoir dit femme de ménage au lieu de « technicienne de surface » ? Pour avoir osé qualifier un « non-voyant » d’aveugle ? Un « adulte en devenir » d’adolescent ou tout simplement un « adepte-du-pantalon-de-jogging-avec-des-mocassins-une-bière-à-la-main-en-train-de-regarder-TF1 » de gros con !

Bref, on vous demande d’être politiquement correct.

Mais qu’est-ce que le politiquement correct ? Un ensemble d’expressions bourrées de périphrases sensées adoucir les expressions qui pourraient choquer le tout-venant mais surtout une immense hypocrisie appelant à la langue de bois et à la violence cachée sous la mollesse des mots.

D’ailleurs, l’historien Jacques Barzun sût parfaitement le définir : « le politiquement correct ne proclame pas la tolérance, il ne fait qu'organiser la haine. »

Cet ouvrage a pour but de se moquer gentiment parfois, violemment souvent, avec une certaine provocation, de ce courant qui empêche d’appeler un chat un chat qui est surtout un « félidé domestique qui nous pètent les couilles en foutant des poils partout. »


La préface est signée Daniel Prevost

 

Détails sur On ne dit pas... Mais qu'est-ce qu'on dit alors ?


Auteur : TGD et Sakoch
Date de parution : 2013-04-01
Format : 148X210 / 96 pages
ISBN : 978-2-35930-084-0

En stock
Prix : 10 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )...


Phobia

Vous criez à la vue d’un insecte, vous ne supportez pas la foule, parler en public vous mortifie, la peur de vomir vous rend malade ? Ce livre est fait pour vous !

Mon rézo, mon zéro social
33 méthodes pour éviter la mort

Il y a trois attitudes possibles face à la mort.

D’abord faire le malin, dans le style : quand on est mort, on n’est plus embêté par la radio du voisin, on n’a plus d’impôt à payer, et autres bêtises de ce genre.

Tous les livres de Collection - Les Moutons noirs vous disent - (Témoignages - Humour - Humeur )

Nous vous conseillons également...


Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste
1983-2013 La longue marche pour l'égalité

Samedi 3 décembre 1983, ils arrivent à Paris accueillis par 100 000 personnes dans une ambiance de fête.
Ils ? Ce sont les marcheurs partis de Marseille le 15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale des politiques, des médias.

Le roman d'Abd el-Kader
 
Rachid a une dizaine d'années lorsque les troupes françaises massacrent sa tribu, les Ouffia, à la périphérie d'Alger en avril 1832.
L'enfant, caché dans un puits, est l'un des seuls survivants. Il gagne Alger où une veuve le recueille.