Il te manque une case

 

"Il te manque une case" est un conte philosophique autour des valeurs et des liens familiaux de génération en génération.

Il raconte l'histoire d'Emilie, la descendante de Côme, le baron perché, qui a hérité du caractère indépendant et rebelle de son aïeul.

Tout en déroulant une histoire originale, le livre cache de nombreuses références au livre d'Italo Calvino et rend hommage à son génie et à sa sensibilité. 

 

Figurez-vous, qu’en effet, Côme a vécu pleinement son amour avec Violette.

Lorsqu’elle l’a quitté, Violette attendait un enfant et grâce à ce petit être, devenu ensuite un homme, notre Baron Perché eut sans le savoir une lignée de petits enfants, d’arrière-petits-enfants et ainsi de suite… jusqu’à

l’arrivée d’Émilie !

Émilie, la petite fille héritière du caractère indépendant, courageux et bien trempé de son ancêtre.

Ce sont ses aventures bien particulières, que Sandrine et Diway vont vous conter.

Mais chut !…

Un livre « jeunesse » d’une très grande qualité

 

 

Détails sur Il te manque une case


Auteur : Sandrine Apers - Diway
Date de parution : 2012-12-20
Format : 148X210 / 32 pages
ISBN : 978-2-35930-075-8

En stock
Prix : 5 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Trois petits points - (Jeunesse)...


Des animaux et des bêtes

"Ils m'ont attaché à un arbre et ils sont partis!

Ils ne reviennent pas et ça m'inquiète beaucoup, c'est ma famille!

Un autre regard sur les Zoos

Depuis toujours, le zoo est un lieu très populaire pour les enfants et les parents qui souhaitent approcher au plus près les animaux sauvages.

Le petit livre des grandes émotions
Voici un inventaire captivant des grandes émotions. Presque surréaliste, riche en couleurs, jonglant avec des mots ciselés
Tous les livres de Collection - Trois petits points - (Jeunesse)

Nous vous conseillons également...


Tomorrow England
Pierre Henry, Directeur Général de France Terre d'Asile nous donne son accord pour la préface du ...
Derniers jours calmes à Palikao
L’Euthanasie - Un débat volontairement étouffé !

« J’ai toujours rêvé de mourir en m’endormant, comme une tortue qui hiberne » !