Il était une fois le monde d'Arlequin

Cet ouvrage regroupe les meilleurs contes imaginés et illustrés par des enfants défavorisés en Inde, à Madagascar, en Thaïlande et au Brésil dans le cadre de l'opération « Il était une fois… le monde d'Arlequin ».


Cette opération de l'association « Les Enfants d'Arlequin », dont l'objet est le soutien à l'enfance maltraitée, a été créée et menée par Héloïse Dupin de Saint Cyr et Thomas Lebouc dans des centres d'accueil d'enfants défavorisés aux 4 coins du monde. Elle a permis à plus de 100 enfants qui en avaient besoin, de s'évader et s'exprimer par l'écriture et le dessin autour des contes. Héloïse et Thomas on été merveilleux dans ce projet !


Une classe de CP en France a également contribué à l'élaboration de ce livre en imaginant et illustrant le premier conte « Le Voyage des animaux en France » qui a servi d'ambassadeur et de lien entre tous les participants.

120 Pages - format 185 X 185 ( mm) - papier 170 grammes - totalement en quadrichromie. Les droits de ce livre ont donc été intégralement reversés à l'association Les Enfants d'Arlequin la somme représente : 4 448,75 € et un don de 2 545,00 € soit 7000 €uros.
Nous en sommes heureux pour les enfants.

 

Détails sur Il était une fois le monde d'Arlequin


Auteur : Heloise Dupin Thomas Lebouc
Date de parution : 2007-12-01
Format : 185X185 / 120 pages
ISBN : 978-2-915640-56-4

En stock
Prix : 10 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Trois petits points - (Jeunesse)...


Il te manque une case

 

"Il te manque une case" est un conte philosophique autour des valeurs et des liens familiaux de génération en génération.

Un autre regard sur les Zoos

Depuis toujours, le zoo est un lieu très populaire pour les enfants et les parents qui souhaitent approcher au plus près les animaux sauvages.

Des animaux et des bêtes

"Ils m'ont attaché à un arbre et ils sont partis!

Ils ne reviennent pas et ça m'inquiète beaucoup, c'est ma famille!

Tous les livres de Collection - Trois petits points - (Jeunesse)

Nous vous conseillons également...


L'aube était radieuse
Le 5 juillet 1962, la guerre d’Algérie se terminait et le peuple Algérien prenait son envol pour une place dans le concert des nations.

Mais cette quête n’est pas facile car il ne suffit pas d’une indépendance, même chèrement acquise, pour mener à bon port un peuple et un pays. Il y a même une incompatibilité à sortir d’une guerre

On t'appelle Vénus
Le harcèlement au travail

Dans ce mémoire l'auteure témoigne de son profond attachement à son activité hospitalière dans la ville de son enfance et de sa prise de conscience progressive des violences pouvant être exercées sur les soignants hospitaliers mais aussi dans d'autres secteurs professionnels, principalement l'industrie automobile.