La France a vocation à accueillir

Tout écrivain, tout artiste, est engagé, et depuis quelques années j’aime à rappeler cette réalité tout simple à savoir que les poètes écrivent « de leur vivant ». On a tant fait pour éloigner de cette évidence que l’on n’a qu’une vision figée de la poésie : soit le respect dû aux morts, soit les Prix – qui en France ne sont abondamment médiatisés que pour le domaine du roman.

Si donc tout artiste est engagé dans tout ses écrits, car situé ici et maintenant dans le monde, il y a des formes d’engagements qui sont  précisément en lien avec champ social proprement dit.  Ainsi je me suis insurgé depuis longtemps envers la situation faite aux Sans-papiers et indigné par la xénophobie d’Etat. Ces textes témoignent de ces questions.

Oui nous avons vocation à accueillir car la plus grande partie des raisons de cette fuite vers l’Europe a sa source dans l’état du monde créé par l’Occident, par une Europe de conquête.

Sois le bienvenu étranger
Dans notre immense zone d’attente.
Nous avons tout préparé
Nous t’attendons
Tu es notre avenir.

(Jean Foucault)

 

Détails sur La France a vocation à accueillir


Auteur : Jean Foucault
Date de parution : 2012-04-23
Format : 148X210 / 136 pages
ISBN : 978235930682

En stock
Prix : 15 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Chômologie portative, dictionnaire du cynisme social
Aucune personne sensée, en ce début du XXIe siècle, n'osera nier que le cynisme a remplacé l
1983-2013 La longue marche pour l'égalité

Samedi 3 décembre 1983, ils arrivent à Paris accueillis par 100 000 personnes dans une ambiance de fête.
Ils ? Ce sont les marcheurs partis de Marseille le 15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale des politiques, des médias.

L'audacieuse aventure de Relais-Jeunes
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


1983-2013 La longue marche pour l'égalité

Samedi 3 décembre 1983, ils arrivent à Paris accueillis par 100 000 personnes dans une ambiance de fête.
Ils ? Ce sont les marcheurs partis de Marseille le 15 octobre 1983 dans l’indifférence quasi-générale des politiques, des médias.

T'es con ou quoi ?

“Les roux puent”, “les artistes sont tous drogués“, “les fonctionnaires ne foutent rien”, “les chômeurs sont des flemmards”, etc, etc...

Si l'exclusion m'était contée
Refuser la situation inhumaine que vivent certains d'entre nous, « les » sans domicile ...