Rien vu, rien entendu !

Couv' réalisée par Sanrankune

Bande Dessinée satirique sur l’inceste et la pédocriminalité.

Graphistes, scénaristes, coloristes, 33 intervenants se sont attelés à un travail REMARQUABLE !

Imaginez une révolte de moutons noirs décidés à décortiquer l’un des sujets les plus tabous de notre société : celui que personne ne veut ni voir, ni entendre : le viol des enfants.

Accompagnez ce troupeau hors du commun, sur les chemins tortueux d’une vérité concernant notre société contemporaine, racontée avec une pointe d’humour, de sarcasme, d’agacement, de colère et de poésie.

Investissez ce livre de votre regard, de vos pensées, de vos commentaires, de vos ricanements.

Soyez choqués, attristés, abasourdis, indignés mais que plus jamais ce sujet ne vous laisse indifférents.

 

Détails sur Rien vu, rien entendu !


Auteur : Collectif les moutons noirs
Date de parution : 2012-05-09
Format : 165X225 / 144 pages
ISBN : 978-2-35930-056-7
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 18 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Journée internationale de revendications des femmes

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes

trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle,

pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Paul Vaillant Couturier
Soixante-dix ans après sa mort nous devrions mesurer davantage, notamment dans le domaine culturel ...
Mourir dans son jardin
Neuropsychiatre, psychanalyste, mais aussi anthropologue, le Docteur GUILHOT s'est efforcé dans s...
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


La démocratisation dans le monde arabe : alternance pour quelle alternative ?

« La démocratisation dans le monde arabe : alternance pour quelle alternative ? » Tel fut le sujet d’un colloque international organisé en 2011 par le Centre Maurice Hauriou, sous la direction des professeurs Dominique Maillard Desgrées du Loû

Nos ancêtres les Sans-culottes
Coquelicot, Pépé et la guerre d'Espagne