Révolte, amertume, rebond. Politique ou spectacle ?

Le Front de Gauche est la face positive, la force joyeuse de l’Histoire. Rien ne l’arrêtera. La roue de l’Histoire s’est remise à tourner.


Si J-L M ne préside pas demain à la constitution d’une VIème République, les faits s’en chargeront. D’autant que le peuple a désormais un but, son émancipation. La droite néolibérale, en raison de sa pratique du mensonge, se trouve dans un tel état qu’elle ne pourra assumer le pouvoir plus longtemps. Et Sarkozy, après avoir cru mettre à genoux le Front National, puis le Centre et enfin le PS, voit se dresser une opposition de gauche aux couleurs retrouvées.


Un danger néanmoins nous menace : la rage des Guéant, des Le Pen et autres ultra devant la renaissance d’une gauche de combat  résolue à ne plus se laisser écraser.

Sous l’humour de cet essai-pamphlet, vous découvrirez les enjeux politiques et sociétaux, psychologiques et spirituels de la confrontation des idées qui vont changer le monde. Lequel changement nous conduira de l’actuelle société marchande à une forme d’organisation qu’il nous reste à élaborer.

 

Détails sur Révolte, amertume, rebond. Politique ou spectacle ?


Auteur : Michel Cornillon
Date de parution : 2012-02-23
Format : 148X210 / 126 pages
ISBN : 978-2-35930-053-6
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 11.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


Sortir des extrêmes

Dans la continuité de ses nombreux travaux et ouvrages, l’auteur nous propose ici une étude s’inscrivant dans la suite logique de son livre sur le juste milieu et paru déjà aux éditions Albouraq. La perspective nous situe entre deux tendances extrémistes, quoiqu’opposées, mais qui l’une comme

Petit précis de l'islamophobie ordinaire
Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste
Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


Les parias de Damas

Je suis de l’avis de cet exilé russe opposé à Staline, qui n’a eu cesse de le combattre et qui s’est consacré à la philosophie après sa mort : le pouvoir autoritaire doit être dénoncé avant sa disparition, sinon l’intellectuel engagé participe par son silence à sa reproduction sous une autre forme.

François le Champi de Geroges Sand. Le parti-pris des humbles

 

Après avoir été dénigrée, parce que scandaleuse, de son vivant, George Sand est aujourd’hui souvent considérée comme un écrivain mineur, mettant en scène des paysans idéalisés et une vision idyllique, donc réactionnaire, du travail de la terre.

Jean-Jacques Rousseau - Conseils d'un philosophe d'hier aux politiques d'aujourd'hui