Derniers jours calmes à Palikao

Cinquante ans après l’indépendance de leur pays, les Algériens par pudeur, évoquent la colonisation et la guerre de libération avec beaucoup de réticence.

Ce passé douloureux, maintenu longtemps sous le boisseau, ressort par bribes et s’impose en souvenirs parasites qu’il faut montrer sans fards et dénoncer sans haine.

Zohra MAHI a ouvert  la porte condamnée de la mémoire et permet  à un torrent de mots de révéler ce qui avait été retenu derrière la digue de la décence car admettre que l’on a souffert c’est donner une satisfaction supplémentaire au bourreau. Le résultat, c’est un témoignage brut de faits et de vies durant la longue nuit de l’occupation de son pays à un moment capital : Celui durant lequel l’agitation désordonnée et stérile était en voie de canalisation  pour une révolte  générale, unifiée et salutaire, que  rien ne pourra plus arrêter.

Cette histoire qu’elle a porté en elle durant des années, a jailli  presqu’à son corps  défendant comme la parole de ceux qui n’eurent pas droit à l’expression.

 

Détails sur Derniers jours calmes à Palikao


Auteur : Zohra Mahi
Date de parution : 2011-12-16
Format : 148X210 / 250 pages
ISBN : 1978-2-35930-052-9
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 16.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Un autre regard - (Récits)...


Le cri de la carotte ( Version augmentée )

 […] Un baiser langoureux mais que j’ai bien du mal à apprécier à sa juste valeur, un dernier encouragement de la part de mon preux chevalier, et m’y voici. Jolly Scooter repart dans le flot des bêtes motorisées, tandis que je rejoins le groupe de celles et ceux qui brandissent des photos géantes de bêtes gigantesquement torturées...

Immigrations plurielles - Témoignages singuliers

Immigration choisie, immigration subie, immigration illégale, depuis le milieu des années 1970, avec la fermeture des frontières à l’immigration de travail, l’immigré est devenu l’ennemi, celui qui vient piller nos richesses, et profiter de nos acquis sociaux.

Des rires qui cachent les larmes
Pour conter sa participation à la résistance Denise FOUCARD a choisi de nous faire rire "Eh bien o...
Tous les livres de Collection - Un autre regard - (Récits)

Nous vous conseillons également...


Phobia

Vous criez à la vue d’un insecte, vous ne supportez pas la foule, parler en public vous mortifie, la peur de vomir vous rend malade ? Ce livre est fait pour vous !

F...âmes
Recueil des plus beaux poèmes d'amour et les biographies des auteurs. Textes choisis et présent
Il était une (première) fois

 

« Il était une fois : c’est ainsi que commencent les contes…