Fusillés par la Patrie

Le titre de cet essai « Fusillés par la Patrie » n’a pas été choisi par ironie désabusée, comme il aurait pu l’être.

Il est un rappel de l’hymne « Mourir pour la Patrie », que les autorités militaires faisaient sonner devant la dépouille de ceux qu’elle venait de faire exécuter pour l’exemple.

Quelques vers de ce chant « patriotique » méritent d’être cités pour leur cynisme :

 « Nous, amis, qui loin des batailles

 Succombons dans l’obscurité

 Vouons au moins nos funérailles

A la France et à la Liberté ».

Il n’y a rien à ajouter, si ce n’est le cri de quelques condamnés à l’annonce de la sentence : "Putain de justice" ou "Putain d’armée", mais la plupart étaient trop respectueux de l’autorité pour se révolter ou trop vaincus par le malheur; ils acceptaient en silence l’injuste sentence.

 Franz Van der Motte est Avocat à la Cour d'Appel de Paris. Il est l’auteur de biographies duDSC09469.JPG Colonel Rossel, de Louise Michel et de Jeanne Labourbe, mais aussi d’un essai historique sur le mouvement de la Rose Blanche : étudiants allemands de vingt ans exécutés pour s’être élevés contre le nazisme dès 1942 et d’ouvrages sur la laïcité et l’immigration publiés aux Editions l’Harmattan et les Points sur les i.


 

Détails sur Fusillés par la Patrie


Auteur : Franz Van der Motte
Date de parution : 2012-01-01
Format : 140X200 / 140 pages
ISBN : 978-2-35930-047-5
Voir le communiqué de presse

A paraitre... Réservez dès maintenant !
Prix : 15 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Point de repère - (Histoire)...


Califat de Da'ech ou l'état de la Barbarie (Le)

Haytham Manna

Président de l’Institut scandinave des droits de l’homme, opposant syrien notoire en exil en France depuis 35 ans, il s’est toujours opposé avec force à toute intervention étrangère dans son pays et prône un règlement politique de la situation en Syrie.

Immigration Intégration, un malaise persistant

Plus que jamais, la question de l’immigration et de l’intégration suscite un profond malaise dans la société française.

La rose blanche, le complot de l'intelligence !
...Courageux, magnifiques jeunes gens ! Vous ne serez pas morts en vain, vous ne serez pas oubliés. Les nazis ont élevé des monuments...
Tous les livres de Collection - Point de repère - (Histoire)

Nous vous conseillons également...


Méfiez-vous de Mattei ! Diplomatie, énergie et souveraineté en Tunisie (1956-1962)

L'Eni, ce mastodonte de l'économie italienne, a permis au pays de passer d'une économie agraire au statut de nation industrielle respectée de ses pairs et appréciée du Tiers-Monde et des pays orientaux en raison de la politique anticolonialiste et des conceptions égalitaires de son président.

Mourir dans son jardin
Neuropsychiatre, psychanalyste, mais aussi anthropologue, le Docteur GUILHOT s'est efforcé dans s...
Le roman d'Abd el-Kader
 
Rachid a une dizaine d'années lorsque les troupes françaises massacrent sa tribu, les Ouffia, à la périphérie d'Alger en avril 1832.
L'enfant, caché dans un puits, est l'un des seuls survivants. Il gagne Alger où une veuve le recueille.