Les vers à pieds

L’auteur, poète-écrivain parisien,
ardéchois d’adoption, a écrit
ces vers en prose au Verre à pied
où, parfois, il pose son coude.
On trouvera donc ici
des pensées, poèmes,
épigrammes, recettes de cuisine,
fatrasies et autres, au fil du zingue.
Il s’agit d’une réclame amicale
pour ce bistrot-restaurant,
la délicieuse cuisine
de l’hôtesse des lieux,
aux fragrances subtiles...
Le Verre à pied , rue Mouffetard,
est tout en longueur,
heptamètre singulier...
café-poème en somme
favorable aux rêves-parties...

Projet1.png

 

Détails sur Les vers à pieds


Auteur : Patrick Pérez Sécheret
Date de parution : 2011-05-01
Format : 148X210 / 80 pages
ISBN : 978-2-35930-041-3
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 10.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Les mots passants - (Poésie)...


Prison Slam
style="font-family: 'Cambria','serif'; font-size: small;">Mais Prison Slam est unique dans son trajet.

Intemporel et là pour durer des saisons,

F...âmes sous l'emprise de l'amour
Oui dès l'instant que je vous vis Beauté féroce, vous me plûtes De l'amour qu'en vos yeux je ...
Gaston Couté - Le Merle du Peuple

Couv Gaston Coutésite.pngGaston Couté est un poète anarchiste né à Beaugency en 1880 et mort à Paris en 1911

Tous les livres de Collection - Les mots passants - (Poésie)

Nous vous conseillons également...


Le dernier jour d'un condamné à mort

L’histoire se passe dans les grandes prisons de Paris : Bicêtre, la Conciergerie et l’Hôtel de Ville. Elle dure cinq semaines,

Mon rézo, mon zéro social
J'aime pas les riches

Depuis au moins trois décennies, depuis que les financiers ont remplacé les investisseurs, depuis que le business a remplacé la politique, avec la fin des Trente Glorieuses, et les grands tournants libéraux qui ont rendu de plus en plus difficiles la vie des classes laborieuses, une seule catégorie s'en est plutôt bien sortie: celle des riches.