Abidine Dino - Ou la main qui s'envolait

1° de couv Abidine L'Anselme.jpgAbidine Dino, né en 1913 à Istanbul et exposa ses premiers dessins dès 1931.

Il fit des études à Paris et à Leningrad où il rencontra Meyerhold et Eisenstein. Artiste immense du 20e siècle, Il s’installa à Paris en 1952, fréquenta Aragon, Soupault, Tzara, Prévert, Cocteau, Malraux et Gertrude Stein...

Il eut une grande influence sur Yasar kemal et une indéfectible amitié pour le poète Nâzim Hikmet, Abidine fut un ambassadeur inlassable de la culture turque.

Ces expositions dans toutes les capitales européennes, en Turquie même aujourd’hui, témoignent de l’actualité du peintre, de sa renommée.


On mesure, dans cet essai de biographie, la part qu’il prit et prend dans l’expression artistique, lui qui ne céda jamais à l’idéologie.

Il se réfugia dans la création toujours en prise sur la réalité de son époque pour livrer un témoignage marqué d’utopie et d’espoir.

Abidine est mort en 1993 mais il nous lègue l’épopée de sa vie sous la plume de Jean-Pierre Deléage avec la complicité de Guzine Dino : des mains, des couleurs fertiles, un œil malicieux tout empreint d’humanisme.

 

Détails sur Abidine Dino - Ou la main qui s'envolait


Auteur : Jean-Pierre Déléage
Date de parution : 2011-12-10
Format : 148X210 / 192 pages
ISBN : 978-2-35930-38-3
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 20 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Le sens de la justice
Journée internationale de revendications des femmes

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes

trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle,

pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions.

Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Ce que femmes veut
Portraits de deux femmes de 40 années de différence. Deux portraits de femmes syndicaliste, milita...
Les flammes de la révolte

Lorsque l’on pense aux États-unis on pense à Malcolm X, lorsque l’on pense à l’Afrique du sud on pense à Nelson Mandela, lorsque l’on pensera à la France, on pensera, pour sûr, à W.L.H l’Ambassadeur du ghetto...car l’Histoire est ainsi faite!!

Barnabé

 

Barnabé est un enfant qui, chaque nuit, redoute l'instant où sa maman éteint la lumière.