L'aube était radieuse

Le 5 juillet 1962, la guerre d’Algérie se terminait et le peuple algérien prenait son envol pour une place dans le concert des nations.

Mais cette quête n’est pas facile, car il ne suffit pas d’une indépendance, même chèrement acquise, pour mener à bon port un peuple et un pays. Il y a même une incompatibilité à sortir d’une guerre et prendre immédiatement les rennes d’un pays fraîchement libéré.

En effet, depuis des temps immémoriaux et les deux exemples les plus proches, ceux de Winston Churchill et du général de Gaulle, sont instructifs, à cet égard, nous savons que les qualités requises pour libérer un pays ne sont pas les mêmes que celles qu’il faut pour le gouverner et l’administrer.

Pour avoir méconnu ce principe et persisté dans l’exercice du pouvoir sans avoir les qualités nécessaires, les dirigeants algériens ont confondu force brute et autorité morale, éthique et fidélité à l’intérêt de groupe, les biens de l’Etat et les désirs insatiables de leurs hommes liges, la confidentialité nécessaire et le goût du secret poussé jusqu’à la caricature.

Leurs errements ont conduit à l’explosion d’une société musulmane, à peine sortie du sous-développement qui a compris que le socialisme n’était qu’un instrument de son aliénation et en aucun cas le choix d’un développement réfléchi.

Ce livre, n’a pas l’ambition de démonter les mécanismes qui ont conduit à l’explosion qui a traumatisé l’Algérie, il s’agit seulement d’un témoignage au quotidien de cette descente aux enfers d’un peuple qui, en toute innocence avait pourtant mis tout son espoir dans ses dirigeants et dont l’attente a été trahie...


Lire la première partie de ce livre, voir Des intrus dans le jardin du Bey

 

Détails sur L'aube était radieuse


Auteur : Zohra Mahi
Date de parution : 2011-02-10
Format : 148X211 / 214 pages
ISBN : 978-2-35930-30-7
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 16.90 € - 5% = 16.05 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Un autre regard - (Récits)...


L’Euthanasie - Un débat volontairement étouffé !

« J’ai toujours rêvé de mourir en m’endormant, comme une tortue qui hiberne » !

 

Des rires qui cachent les larmes
Pour conter sa participation à la résistance Denise FOUCARD a choisi de nous faire rire "Eh bien o...
Des intrus dans le jardin du Bey

Au début des années cinquante, un petit village paradisiaque, situé au cœur de l’Oranie, dort dans son écrin de verdure, loin du bruit et de la fureur du monde.
Une ligne rouge invisible partage le village entre les tenants de l’ordre colonial, jouissant de tous les privilèges et les indigènes.

Une petite indigène de sept ans, têtue, remuante...

Tous les livres de Collection - Un autre regard - (Récits)

Nous vous conseillons également...


Cri d'un obèse
L'obésité est un symptôme multifactoriel et donc source de confusions. Oui, l'alimentation a ...
Les flammes de la révolte

Lorsque l’on pense aux États-unis on pense à Malcolm X, lorsque l’on pense à l’Afrique du sud on pense à Nelson Mandela, lorsque l’on pensera à la France, on pensera, pour sûr, à W.L.H l’Ambassadeur du ghetto...car l’Histoire est ainsi faite!!

Some more Brexit ?

L’histoire retiendra que le XXIe siècle aura été marqué par deux événements fondateurs : les attentats du 11-Septembre et la chute de Lehman Brothers. Et la suite n'a pas été triste non plus...