Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions. L’auteure, d’abord blessée, puis rebelle et enfin apaisée nous montre que son propos ne constitue en aucun cas un enseignement car, à ses yeux, chaque vie est unique et chacun doit trouver en lui ses propres réponses pour mettre un terme à la longue plainte d’avoir été mis au monde.

On ne meurt pas d’une « saison sèche », on survit, plus ou moins longtemps et la seule ressource dont il doit être fait abondamment usage pour se maintenir debout tout au long de la vie, ce n’est pas le bonheur, mais, existe-t-il ?, ce n’est pas l’espoir, souvent vain ?, c’est le courage ! Et rien d’autre !

Ce livre ne parle que de ce courage-là, fait de lucidité, de solitude, de clairvoyance mais aussi et surtout de résistance à la norme tentaculaire secrétée par l’Humanité qui dirige la foule des « roseaux pensants » vers le moule obligé dans lequel ils se coulent, sans mot dire.

Pour Vénus MAHE, ce ne sera pas « sans mot dire », la preuve, elle a commis ce livre absolument magnifique, touchant, attachant, où les mots se bousculent, s’entrechoquent, pour précisément, tout dire, absolument tout !

 

Détails sur Mes saisons sèches


Auteur : Zohra Mahi
Date de parution : 2010-12-01
Format : 148X210 / 132 pages
ISBN : 978-2-35930-029-1

En stock
Prix : 13.00 € - 5% = 12.35 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Chômologie portative, dictionnaire du cynisme social
Aucune personne sensée, en ce début du XXIe siècle, n'osera nier que le cynisme a remplacé l
(G) rêve de femmes
40 ans déjà ! Alors que certains souhaitent en finir avec l'héritage de 1968, d'autres s'ap...
Journée internationale de revendications des femmes

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes

trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle,

pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Les vers à pieds
Le cri de la carotte ( Version augmentée )

 […] Un baiser langoureux mais que j’ai bien du mal à apprécier à sa juste valeur, un dernier encouragement de la part de mon preux chevalier, et m’y voici. Jolly Scooter repart dans le flot des bêtes motorisées, tandis que je rejoins le groupe de celles et ceux qui brandissent des photos géantes de bêtes gigantesquement torturées...

F...âmes sous l'emprise de l'amour
Oui dès l'instant que je vous vis Beauté féroce, vous me plûtes De l'amour qu'en vos yeux je ...