Patrick Pérez Sécheret

Aleph_bis_001-2.JPGPatrick Pérez Sécheret

Poète-écrivain

Bio-bibliographie

Né à Paris dans le 14e arrondissement en 1951. Il partage sa vie entre Paris et l’Ardèche qui lui donna l’asile poétique en 1967. Etudes à l’Institut d’Etudes Théâtrales de Paris III, metteur en scène-animateur de théâtre, comédien, journaliste puis directeur de communication, il exerce depuis 1975 dans le secteur public. Ancien collaborateur de la revue Art Sud et du journal littéraire Place aux Sens. Depuis 2001, dans le cadre de l’association Artémis, il réalise à nouveau des spectacles, des lectures-musicales.

Du même auteur :

Cantique au couteau (2006)), CD collection Paroli d’Oghji, Musique Vanessa Cahuzac (violon), Dominique Ottavi (cetera). Amapola Production (Création en 2005 au festival Contre-courant à Avignon).

Passim, poème à Nâzim Hikmet, poste restante Moscou (2002) Collection le Sens des mots, avec le concours de la revue Place aux Sens. Cet ouvrage a été remarqué par le Prix Max-Pol Fouchet 2004.

La Nostalgie de la lumière (2000), Nouvelle, Editions Territoire à l’écoute/Mémoires à lire.

Requiem pour le vingtième siècle (1999), Autres Temps Editeur (épuisé).

Saturnia (1998), Encres originales de Charles-Louis La Salle, Autres Temps Editeur (épuisé).

Coquelicots pour Abidine (1997), dessins originaux de Abidine Dino, Autres Temps Editeur (épuisé).

Les Messes bleues ardéchoises (1995), dessins de Petru Dieghi, La Bartavelle Editeur (épuisé).

L’Averse rousse (1993) peintures originales Bernard Champey, Le Milieu du Jour Editeur (épuisé), post-face de Jean l’Anselme.

L’Ardèche brûle à torrents (1990), peintures originales de Hélène Baissade, préface de Jean Ferrat, Collection La Nouvelle Tour de Feu (épuisé).

Amphigouri-Plage (1986, avec des photographies de Yves Dougin, Collection la Nouvelle Tour de Feu (épuisé).

Mise à nu des griefs (1978), photographies de Jacques Chabot, Millas-Martin (épuisé).

Rêver le globe des rires aux poches (1976), dessins de Meyer Sarfati, Préface de Jean L’Anselme, Edition Agraphe (épuisé).

Anthologies ou ouvrages collectifs :

- Anthologie des Poètes du Var, Telo Martius éditeur, 1999

- Les Plus beaux poèmes pour la paix, Cherche Midi éditeur, 2005

- La Tentation du silence, ouvrage collectif Liban, Europia production, 2007

- Le Chemin de Damas, ouvrage collectif Syrie, Europia, 2008.

Autres ouvrages :

L’Ardoise des jours, carnet-poème d’Antraigues à Chiloé, poésies (en lecture éditeur), créé sur la scène du théâtre Aleph en mai 2009.

L’évangile impromptu, pornoésies, en cours réalisation livre d’art avec le peintre Nigel Robinson

La Toile de Nîmes, roman (en lecture éditeur)

Le Catalogue mauve, roman (en lecture éditeur)

39 Rosenthaler strasse., roman (en lecture éditeur)

La main mal à droite, nouvelle

Songe d’un jardin d’hiver, roman.

Lettre ultime à la Bien Aimée, roman-poème autobiographique.

A Rebrousse-toiles, récit sur une soixantaine de toiles du peintre Rolland Bousquet

Le Verre à pied, poésies de bistrot, épigrammes, pensées, fatrasies et recettes de cuisine (nouvelle édition augmentée en lecture éditeur)

Eloge du scorpion, roman sur un fasciste ordinaire (en cours d’écriture)

Contact :

Mail : p.perezsecheret@free.fr

Blog : perez-secheret.over-blog.com



Site internet : perez-secheret.over-blog.com

Retour au catalogue

 

Les livres de Patrick Pérez Sécheret


Coquelicot, Pépé et la guerre d'Espagne
L'Ardèche brûle à torrents

J’ai découvert l’Ardèche en 1967, à Ribes, un petit village perché près de Joyeuses, puis acheté une petite maison à Lamothe, hameau de Barnas dans le Haut-Vivarais en 1972. Je fis la connaissance de Jean Ferrat qui accepta en 1988 d’écrire une préface pour mon livre «L’Ardèche brûle à torrents».

Les vers à pieds